Ma méthode s'inspire de la Masso-Kinésithérapie et de l'Ostéopathie. C'est un mélange pragmatique entre des techniques de massages profonds et de manipulations articulaires.

 

Conduite à tenir pour que la méthode fonctionne: comprendre l'histoire d'apparition du symptôme.

 

Pour cela, il faut dans un premier temps diagnostiquer l'origine du problème. Ensuite, et si seulement le problème est de mon ressort (c'est-à-dire si la cause du symtômes est un trouble mécanique et non anatomique), je peux continuer le diagnostic, ceci  afin de savoir quel type de tissu est en conflit, et de quelle manière il l'est. Le plus souvent, et c'est là toute la difficulté, je trouve plusieurs types de tissus impliqués en même temps, et ceci avec une chronologie d'apparition plutôt pas toujours facile à établir. Et c'est la tout l'intérêt de la méthode.

 

Exemple:

 

Un patient A consulte pour une tendinite aigue du coude. Son histoire est une ancienne chute sur le coude qui a  entrainé une contusion cartilagineuse, déclenchant aisni une réaction en chaîne. Cela démarre par un oedeme intraarticulaire profond et plutôt discret. L'augmentation de la pression articulaire va mettre en tension les ligaments profonds qui vont  irriter à leur tour le tendon le plus proche. Mais chez un autre cas, un patient B disons, on trouvera une tendinite chronique avec remaniement du tendon visible à l'échographie et sans aucun historique traumatique compressif sur l'articulation. Dans ce cas là, la tendinite prend son origine dans la sur-utilisation des muscles et tendons de l'avant-bras, avec parfois malposition du membre supérieur. A force de travail, le tendon s'est affaibli et les contractures musculaires ont fini par venir mettre en compression le cartilage sous jacent, c'est la même histoire que la patient A mais la chronologie d'apparition est différente.

 

Quel traitement ?

 

Chez le patient A et B, je me concentrerai sur le cartilage et les ligament profonds par des techniques de manipulations et de massages ligamentaires profonds, mais avec une petite différence tout de même. Dans le cas du patient B, plus chronique comme on a vu, je prendrai plus de temps pour masser le tendon en profondeur afin de décoller les adhérences, lui redonner de la souplesse et relancer la micro-circulation en son sein. ce cas nécessithe entre 8 et 12 séances pour obtenir une amélioration dans la structure du tendon.

Dans le cas A, je passerai moins de temps sur le tendon car le problème est aigu, récent, la structure du tendon n'est pas modifiée, le tendon est certes gonflé mais il reste souple et fort. ici je m'appliquerais à bien décomprimer le cartilage et à aider au drainage de l'oedème intra-articulaire. Dans ce cas, entre 3 et 5 séances seront nécessaires.

 

Ce qu'il faut retenir:

 

Chaque cas est différent. Un même symptôme peut être causé par des causes différentes d'un individu à un autre. Il en résultera un traitement adapté et véritablement différent dans l'approche mais pas forcément dans les techniques employées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cabinet de kinésithérapie et ostéopathie

102 avenue des Champs Elysées

75008 Paris

Secrétariat +33 1 53 76 30 55